LES NUAGES
Cirrostratus
Dossier mis en ligne le 07/08/02
Source : L'observation en surface - Tome 1 : les nuages, de Alain Viguier, Météo-France
Photos : © Bernhard Mühr

 

 
CIRROSTRATUS
 
 
Abréviation [Cs] - Etage supérieur - 5 à 13 km d'altitude
 
 
Photos
 
Cirrostratus nebulosus avec halo de 22°
  Cirrostratus nebulosus avec halo de 22° - © Bernhard Mühr (Wolkenatlas)
     
Cirrostratus  fibratus undulatus avec parhélie
 
Cirrostratus fibratus undulatus avec parhélie - © Bernhard Mühr (Wolkenatlas)
     
Cirrostratus fibratus
 
Cirrostratus fibratus - © Bernhard Mühr (Wolkenatlas)
 
 
Autres photos
 
Galerie photos Meteonew
 
 
Définition officielle
 
Voile nuageux transparent ou blanchâtre, d'aspect fibreux chevelu ou lisse, couvrant entièrement ou partiellement le ciel, et donnant généralement lieu à des phénomènes de halo.
 
 
Constitution physique
 
Cristaux de glace de petites dimensions et très dispersés.
 
 
Espèces
 
Fibratus (fib)
Cirrostratus fibratus

Nuages séparés ou voile nuageux mince, composés de filaments sensiblement rectilignes ou incurvés plus ou moins irrégulièrement, et qui ne sont pas terminés par des crochets ou par des flocons. Ce terme s'applique principalement aux cirrus et aux cirrostratus.

 
Nebulosus (neb)
Cirrostratus nebulosus

Nuage ayant l'aspect d'une couche ou d'un voile nébuleux, ne présentant pas de détails apparents. Ce terme s'applique principalement aux cirrostratus et aux stratus.

 
 
Variétés
 
Undulatus (un)
Cirrostratus fibratus undulatus

Nuages en bancs, nappes ou couches présentant des ondulations. Ces ondulations peuvent être observées dans une couche nuageuse assez uniforme ou dans des nuages composés d'éléments, soudés ou non. Parfois, un double système d'ondulations est apparent. Ce terme s'applique principalement aux cirrocumulus, aux cirrostratus, aux altocumulus, aux altostratus, aux stratocumulus et aux stratus.

 
Duplicatus (du)

Nuages en bancs, nappes ou couches superposés, situés à des niveaux peu différents et parfois partiellement soudés. Ce terme s'applique principalement aux cirrus, aux cirrostratus, aux altocumulus, aux altostratus, et aux stratocumulus.

 
 
Pas de particularités supplémentaires
 
 
Pas de précipitations associées
 
 
Formation
 
Pas de formation spontanée.
 
Amincissement d'un As (mut).
 
Etalement de l'enclume d'un Cb (gen).
 
Fusionnement de Ci ou des éléments constitutifs de Cc (mut).
 
Engendré par la chute de cristaux de glace tombant de Cc (gen).
 
Lent soulèvement jusqu'à des niveaux suffisamment élevés de couches d'air de grande étendue horizontale.
 
 
Aspects
 

Cs fib : voile fibreux présentant de fines stries.

 

Cs neb : voile nébuleux sans détails apparents ; parfois si ténu qu'il est à peine visible ; parfois relativement dense.

 

Cs du, un : en nappes ou couches superposées ou présentant des ondulations.

 
 
Remarques
 
Couronne lunaire et phénomène de halo très bons indices et parfois seuls indices de sa présence lorsque le voile de Cs est très ténu.
 
Les remarques concernant les teintes prises par les Ci s'appliquent aux Cs.
 
Son épaisseur modérée (liée à sa constitution physique) explique sa transparence ; il est possible de voir le contour du soleil lorsque celui-ci n'est pas trop bas sur l'horizon.
 
Ombres portées des objets sur le sol lorsque le soleil est haut sur l'horizon (plus de 30°).
 
Le bord d'un voile de Cs est parfois nettement découpé, mais il est le plus souvent frangé de Ci.
 
Assez rarement on peut observer des traînées en forme de filaments et donnant un aspect fibreux à ces nuages (cristaux de glace suffisamment gros qui prennent une vitesse de chute appréciable).
 
Le Cs succède au Ci et précède l'As à l'arrivée d'un front chaud.
 
Pas de particularités supplémentaires ni de nuages annexes.
 
 
Différences avec les nuages analogues d'autres genres
 
Il ne doit pas y avoir de confusion avec le Ci qui a une structure discontinue, ni avec le Cc dont la nappe est ridée ou subdivisée en très petits éléments.
 
Il peut y avoir doute avec la brume sèche mais celle-ci est opalescente ou présente une couleur jaune sale ou brunâtre.
 
 
Sens météorologique
 
Les Cs sont généralement annonciateurs d'une proche dégradation du temps et de l'arrivée d'un front. Ils suivent les Ci et Cc, et précèdent les nuages de l'étage moyen Ac et As, lors de l'arrivée d'un front chaud. On les reconnaît surtout grâce aux phénomènes optiques (les photométéores) qu'ils engendrent très souvent, les plus connus étant les halos ou les parhélies appelés aussi "faux-soleils".

 

 
CIRROSTRATUS
Webmestre : Julien | Dernière mise à jour le 16/12/02 0:11 | © Meteonew 2002 - Tous droits réservés